Résumés des études

Découvrez les études menées par Starkey dans ces résumés de données et d’observations cliniques.

NIVEAUX D'ÉCOUTE PRÉFÉRÉS DE LA MUSIQUE DANS LE CHAMP SONORE

Pour six aides auditives différentes, les participants ont réglé la musique présentée dans le champ sonore selon leur niveau d'écoute préféré. Les résultats font apparaître une variabilité interindividuelle élevée dans les niveaux d'écoute préférés, mais, par comparaison, une faible variabilité intra-individuelle selon les aides auditives.

Lire le résumé de l’étude (en anglais)
Téléchargez le PDF

MODÈLES COGNITIFS ET HIÉRARCHIQUES POUR LES DONNÉES DE PRÉFÉRENCE

Dans ce mémoire, un cadre bayésien hiérarchique est utilisé pour agréger et analyser les données de préférence partielles au moyen d'un modèle thurstonien. Cette approche surmonte les limitations rencontrées par une évaluation paramétrique, autorisant la nature ordinaire des données et des jeux de données incomplets.

Lire le résumé de l’étude (en anglais)
Téléchargez le PDF

MODÈLE HIÉRARCHIQUE POUR L'ANALYSE DE DONNÉES INDIVIDUELLES

Les données collectées en recherche auditive sont souvent réparties entre un grand nombre d'observations extrêmement variables. En tirant parti d'une connaissance préalable des performances, un modèle hiérarchique est proposé pour la génération d'intervalles de confiance autour de performances individuelles. Les écarts statistiques peuvent ensuite être évalués entre les performances d'une personne à une autre.

Lire le résumé de l’étude (en anglais)
Téléchargez le PDF

MISE EN RELATION DES PARAMÈTRES DE GAIN DES AIDES AUDITIVES AVEC L'ÉVALUATION DES RÉSULTATS CLINIQUES

L'analyse de 68 adaptations d'aides auditives a révélé que les patients préfèrent des gains inférieurs à ceux prescrits par la procédure NAL-NL1 et similaires à ceux prescrits par la formule e-STAT. Les résultats mesurés montrent une relation modérée avec l'amplitude du gain dans les hautes fréquences prescrit.

Lire le résumé de l’étude (en anglais)
Téléchargez le PDF

AVANTAGE DE L'AMPLIFICATION LINÉAIRE ET NON LINÉAIRE AVEC DES MASQUEURS VARIABLES DANS LE TEMPS

Une comparaison d'adaptations d'aides auditives linéaires et WDRC suggère que l'adaptation linéaire se traduit par un effort d'écoute moindre, tandis que l'adaptation WDRC améliore la capacité de reconnaissance vocale.

Lire le résumé de l’étude (en anglais)
Téléchargez le PDF

INTEGRATION D'INFORMATIONS SPATIALES A UNE RÉDUCTION BINAURALE DU BRUIT

Ce mémoire porte sur l'évaluation d'un procédé de réduction binaurale du bruit intégrant une connaissance préalable des informations spatiales. Au final, ce système se révèle plus précis qu'une mise en œuvre monaurale.

Lire le résumé de l’étude (en anglais)
Téléchargez le PDF

VARIATIONS DANS LES POTENTIELS ÉVOQUÉS COGNITIFS APRÈS SUIVI DU PROGRAMME DE FORMATION AUDITIF READMYQUIPS

De nouveaux utilisateurs d'aides auditives ont suivi une formation auditive après la première adaptation des aides. Certaines personnes ont montré des potentiels évoqués cognitifs plus forts après l'utilisation d'une aide auditive et le suivi d'une formation auditive.

Lire le résumé de l’étude (en anglais)
Téléchargez le PDF

ATTENTION SÉLECTIVE DANS LA COMPRÉHENSION DE LA PAROLE AVEC DES LOCUTEURS CONCURRENTS

Une tâche d'attention sélective a été utilisée pour évaluer les facteurs contribuants dans le suivi de la reconnaissance sonore et dans l'identification de la signification d'une phrase. Les résultats mettent en évidence que l'audibilité intervient dans la reconnaissance des sons, tandis que les capacités linguistiques et cognitives interviennent dans la faculté d'identification de la signification d'une phrase.

Lire le résumé de l’étude (en anglais)
Téléchargez le PDF

LIBÉRATION SPATIALE DE LA CHARGE COGNITIVE

Ce mémoire évalue les conditions cognitives de l'écoute dans des environnements avec plusieurs locuteurs. Il en ressort que l'augmentation de la distance spatiale entre les locuteurs réduit l'effort d'écoute. Un modèle conceptuel pour la demande cognitive pendant la reconnaissance de la parole parmi plusieurs locuteurs est également proposé.

Lire le résumé de l’étude (en anglais)
Téléchargez le PDF

AMÉLIORATION DE LA COMPRÉHENSION DE LA PAROLE DANS DES ENVIRONNEMENTS D'ÉCOUTE DIFFICILES AU MOYEN DE MICROPHONES DISTRIBUÉS

Un algorithme pour le traitement de microphones distribués est proposé. Les résultats d'une simulation mettent en évidence des améliorations dans la compréhension de la parole qui dépassent les démarches classiques.

Lire le résumé de l’étude (en anglais)
Téléchargez le PDF

BASE DE DONNÉES D'ENREGISTREMENTS RÉELS POUR LA RECHERCHE DANS LE DOMAINE DES MICROPHONES DISTRIBUÉS

Des sons lors de cocktails ont été enregistrés pour plusieurs locuteurs cibles dans une ambiance de conversations avec 8, 24 et 56 locuteurs en concurrence. L'analyse des enregistrements confirme l'intégrité de ce corpus pour des recherches ultérieures portant sur des réseaux complexes de microphones.

Lire le résumé de l’étude (en anglais)
Téléchargez le PDF

Viabilité des recd lors de l'adaptation d'aides auditives a event et en configuration ouverte

On a adapté des aides auditives en utilisant les différences entre l'oreille réelle et le coupleur (Real-Ear to Coupler Differences, RECD), mesurées dans différentes configurations de couplage. Il s'agissait de configurations complètement fermées à ouvertes. Plus la configuration de couplage était ouverte, plus la méthode d'adaptation RECD était imprécise.

Lire le résumé de l’étude (en anglais)
Téléchargez le PDF

Le cumul d’appareils réduit-il les effets des acouphènes ?

Des sujets lourdement handicapés par leurs acouphènes se sont vus prescrire des aides auditives traditionnelles et des aides auditives intégrant la fonction thérapie sonore. La mesure des résultats a permis de constater que l'utilisation des aides auditives et la thérapie sonore étaient très bénéfiques.

Lire le résumé de l’étude (en anglais)
Téléchargez le PDF

Reconnaissance vocale dans le bruit avec quatre technologies de microphones extérieurs

On a utilisé quatre technologies de microphone extérieur sans fil différentes lors d'un exercice de reconnaissance vocale dans le bruit. L’ensemble des microphones extérieurs testés a significativement amélioré la reconnaissance vocale dans le bruit.

Lire le résumé de l’étude (en anglais)
Téléchargez le PDF

Variabilité acoustique des embouts fermés lors de l'adaptation d'aides auditives ric

On a évalué les caractéristiques d'occlusion de différents embouts en silicone prêts à l’emploi par une mesure in vivo et constaté une grande variabilité de l'occlusion mesurée entre les sujets. Cela montre que, quel que soit le type d'embout, celui-ci peut être beaucoup plus occlusif pour certains patients que pour d'autres.

Lire le résumé de l’étude (en anglais)
Téléchargez le PDF

Effets de l'âge et de la forme spectrale sur la différenciation des consonnes par le tronc cérébral

L'âge diminue la réactivité du tronc cérébral face aux indices vocaux dynamiques. Cette étude a révélé que l'amélioration des indices d'amplitude variable autour des fréquences du deuxième formant pouvait réduire ce déficit lié à l'âge. On suppose que cette amélioration pourrait libérer des ressources subcorticales disponibles pour des tâches auxiliaires.

Lire le résumé de l’étude (en anglais)
Téléchargez le PDF

Évaluer le rôle que jouent les indices spectraux dans la reconnaissance des consonnes en basses fréquences

Les signaux vocaux en basses fréquences ont vu leur spectre s’améliorer afin d’éviter toute confusion entre les consonnes. Un certain nombre de personnes faisant partie de l’échantillon a montré une confusion nettement moindre, avec une préservation et une amélioration des indices spectraux.

Lire le résumé de l’étude (en anglais)
Téléchargez le PDF

Optimisation libre des paramètres des aides auditives par dérivation

On propose d’utiliser un nouveau modèle pour estimer la perception du volume sonore lors de la prescription de cibles de gain. Ce modèle tient compte du rôle que joue le son à des fréquences distantes dans la prédiction du volume sonore en général. On obtient ainsi un modèle prescriptif de cibles de gain, qui tient compte de la propagation des ondes tout en restituant un volume sonore spécifique.

Lire le résumé de l’étude (en anglais)
Téléchargez le PDF

Perception de la gêne chez les malentendants : réexamen

On a identifié les propriétés acoustiques du son qui dominent la perception de la gêne chez les malentendants. Il est fort probable que les sons forts, à bande étroite et dans les hautes fréquences soient considérés comme dérangeants. Ces constats vont participer au développement de stratégies de classement et de gestion des sons gênants pour les aides auditives.

Lire le résumé de l’étude (en anglais)
Téléchargez le PDF

Niveau de bruit acceptable : niveau d'émission, réduction numérique du bruit, type de stimulus et leurs effets

Dans le cadre de cette collaboration avec l'Université de Floride du Sud, on a constaté d'importantes améliorations du niveau de bruit acceptable lors d'une écoute avec une réduction numérique du bruit (Voice iQ2) et des bavardages en bruit de fond. De plus, les données montrent que ce sont les participants les plus sensibles au bruit qui bénéficient le plus de la réduction numérique du bruit.

Lire le résumé de l’étude (en anglais)
Téléchargez le PDF

Validation clinique de la technologie Multiflex Technologie

La thérapie auditive, c'est à dire l'utilisation de stimuli sonores dans le cadre du traitement des acouphènes est largement reconnue. Ce poster scientifique présente les validations cliniques de la thérapie auditive via la technologie Multiflex.

Lire le résumé de l’étude (en anglais)
556kb | Téléchargez le PDF

Meilleure résistance aux corps étrangers des appareils auditifs

Les nano-revêtements ont considérablement amélioré l’imperméabilité des aides auditives. Cet article décrit les propriétés hydrophobes des nano-revêtements et passe en revue les résultats d’un laboratoire indépendant, qui a testé la résistance à l’eau et au cérumen de plusieurs aides auditives.

Lire le résumé de l’étude (en anglais)
1.3mb | Téléchargez le PDF

Optimisation des appareillages de restitution du niveau sonore

Plusieurs algorithmes d’appareillage prescrivent un gain indexé sur le niveau sonore perçu estimé. Voici un nouveau mode de prescription qui tient davantage compte de la propagation des ondes sonores et de la perte des cellules ciliées internes ou externes.

Lire le résumé de l’étude (en anglais)
4.9mb | Téléchargez le PDF

Analyse perceptuelle d'un algorithme de formation d’un faisceau binaural

Traditionnellement, la formation d’un faisceau binaural dégrade les indices de localisation auditive. Cette étude présente l’intérêt d’un faisceau binaural qui préserve les indices de localisation auditive et leurs avantages, comparativement à un faisceau unilatéral et dissocié.

Lire le résumé de l’étude (en anglais)
715kb | Téléchargez le PDF

Étude de grande envergure des préférences en matière de gain et de réponse en fréquences des aides auditives à compression multi-bande

Une étude portant sur 127 000 appareillages a révélé que 50% d’entre eux s’écartaient de +/- 4 dB de la cible prescrite. L’écart est plus prononcé dans le cas des appareillages avec une perte auditive sévère qu’avec une perte auditive légère.

Lire le résumé de l’étude (en anglais)
1.5mb | Téléchargez le PDF

Caractérisation des environnements acoustiques divers et variés

Dans la réalité, les environnements recouvrent une multitude de sources sonores, qui rend impossible la classification des différents sons (ex : parole, bruit ou musique) lors du traitement des signaux par les aides auditives. Cette étude a abouti à une nouvelle classification des environnements acoustiques en présence de nombreuses sources sonores. Pour ce faire, elle a exploité des méthodes de collecte de données de type crowdsourcing et a ainsi légitimé l’outil Mechanical Turk d'Amazon appliqué à la science de la perception auditive.

Lire le résumé de l’étude (en anglais)
2.1mb | Téléchargez le PDF

Comparaison des versions adaptatives de CCT et NST

Les fonctions de reconnaissance vocale ajustent les niveaux parole/bruit conformément aux bonnes ou mauvaises réponses, le but étant de maintenir la performance à 50%. Cette étude montre l’action efficace de CCT et NST (deux tests de reconnaissance vocale bien connus) comme tests adaptatifs.

Lire le résumé de l’étude (en anglais)
506kb | Téléchargez le PDF

Évaluation d’un nouveau système de compression bio-inspiré

Cet article s’intéresse à un compresseur qui reproduit l’augmentation du volume sonore d’une cochlée normale. Dans les détails, la largeur de bande est diminuée à des niveaux d’entrée faibles et augmentée à des niveaux d’entrée forts. On suppose que cette fluctuation rétablit l’augmentation du volume sonore à des niveaux quasi normaux sans altérer les contrastes haute fréquence du spectre, ce qui peut arriver avec une architecture de compression traditionnelle.

Lire le résumé de l’étude (en anglais)
1.4mb | Téléchargez le PDF

Facteurs agissant sur la compréhension de la parole en présence de plusieurs interlocuteurs

Grâce à un test complexe de compréhension de la parole dans le bruit, nous avons étudié les facteurs et déterminé un indicateur potentiellement fiable de compréhension de la parole dans un environnement difficile. Il s'avère que la vitesse de traitement et les fonctions d’exécution jouent un rôle important dans la compréhension de la parole.

Lire le résumé de l’étude (en anglais)
1.5mb | Téléchargez le PDF

Transposition d’un modèle de gêne perçue à la réduction du bruit

La gêne perçue diffère entre les déficients auditifs et les normo-entendants. Un modèle mathématique de prédiction de la gêne perçue a été élaboré, puis transposé à un nouvel algorithme de réduction du bruit numérique. La réduction du bruit numérique utilisée à l’encontre de la gêne a montré une nette différence par rapport à la réduction du bruit numérique traditionnelle, par impulsions.

Lire le résumé de l’étude (en anglais)
1.4mb | Téléchargez le PDF

Percevoir et modéliser les sons parasites chez les malentendants

Chez les normo-entendants comme chez les malentendants, les sons parasites environnants sont mesurés à l’aide de niveaux d’isosonie. Les données concernant les malentendants et normo-entendants montrent des similitudes, mais avec une plus grande variabilité selon les individus. Un modèle de régression, basé sur les statistiques d’intensité sonore spécifique et d’autres facteurs de perception, est appliqué aux données concernant les normo-entendants et permet de prédire les sons parasites perçus par les malentendants. Les différences parmi les sujets participant à l’étude sont en cours de discussion.

Lire le résumé de l’étude (en anglais)
1.2mb | Téléchargez le PDF

Facteurs cliniques influant sur l’avantage directionnel

L’intérêt des microphones directionnels peut varier selon les malentendants. On suppose que l’avantage directionnel peut être prédit par des mesures électroacoustiques telles que l’indice de directivité, mais le lien entre avantage directionnel et autres facteurs cliniques est moins évident. Ce résumé présente une analyse détaillée de l’avantage directionnel dans le cas d’une configuration d’appareillage ouvert ou fermé, tel que mesuré par le test HINT comme composante de différents facteurs cliniques.

Lire le résumé de l’étude (en anglais)
1.4mb | Téléchargez le PDF

Détection des terminaisons /s/ et /z/ à l’aide de trois méthodes d’abaissement fréquentiel modernes

Lors de la prescription d’aides auditives, l’apport d’un gain haute fréquence insuffisant peut nuire à la détection de phonèmes tels que les terminaisons /s/ et /z/. Les méthodes d'abaissement fréquentiel modernes permettent d’améliorer la détection de ces phonèmes. Ces dernières années, trois méthodes d’abaissement fréquentiel ont été intégrées dans les aides auditives commercialisées. Ce résumé détaille les résultats comportementaux liés aux trois algorithmes d’abaissement fréquentiel actuellement disponibles chez un groupe d’adultes atteints d’une déficience auditive sévère dans les hautes fréquences.

Lire le résumé de l’étude (en anglais)
897kb | Téléchargez le PDF

Appareillage ouvert et avantage des fonctions adaptatives

La configuration ouverte de la connexion entre l’aide auditive et l’oreille modifie les propriétés acoustiques d’un appareillage auditif. Une aide auditive à conduit ouvert améliore le confort et évite l’effet d’occlusion. Elle limite également les niveaux de basse fréquence qui atteignent l’oreille. Par ailleurs, le signal direct non amplifié qui pénètre dans l'oreille joue un plus grand rôle par rapport à des appareillages plus occlusifs. Ce résumé présente une étude comparative des avantages de la réduction numérique du bruit et des microphones directionnels grâce à un appareillage plus ouvert.

Lire le résumé de l’étude (en anglais)
840kb | Téléchargez le PDF

Évaluation des avantages objectifs et subjectifs à l’aide d’un algorithme d'abaissement fréquentiel novateur

Ce document présente une étude au cours de laquelle des patients atteints de niveaux variables de perte auditive ont été équipés d’écouteurs déportés (RIC) qui possèdent un algorithme d'abaissement fréquentiel (Spectral iQ, Starkey Hearing Technologies). Spectral iQ utilise en temps réel la déformation de l’enveloppe spectrale pour reproduire les informations spectrales haute fréquence dans une région à plus basse fréquence où l’audibilité peut être améliorée. Au cours d’un essai clinique de six semaines, les performances objectives et les résultats subjectifs ont été mesurés lors de sessions en laboratoire et d’essais pratiques, dont un test vocal de détection de la consonne finale et des mesures des résultats subjectifs en termes de qualité du son perçu et de compréhension de la parole.

Lire le résumé de l’étude (en anglais)
897kb | Téléchargez le PDF

La réduction numérique du bruit va-t-elle augmenter la satisfaction des utilisateurs d’aides auditives?

Il est difficile de prédire le succès de l’amplification auprès des utilisateurs. Une mesure de la tolérance au bruit de fond baptisée Niveau de bruit acceptable (ANL) semble donner de bons résultats pour prédire la satisfaction des utilisateurs d’aides auditives. En outre, la technologie de réduction du bruit a réussi à améliorer le niveau d’acceptation du bruit des auditeurs. Si le test ANL permet de prédire le succès d’une aide auditive et s’il existe une relation entre les scores ANL et la réduction du bruit, les cliniciens devraient pouvoir sélectionner les paramètres de réduction du bruit les mieux à même d’optimiser les résultats pour les patients. Cette étude portait sur la relation entre la réduction numérique du bruit et les résultats du test ANL.

Lire la présentation commentée (en anglais)
00:07:27 | Lecture

Un questionnaire de tolérance au bruit permet-il de prédire les niveaux de bruit acceptables?

Jusqu’ici, il était difficile de prédire les bons résultats des aides auditives. Une étude récente permet d’espérer une amélioration en la matière grâce à un test de niveau de bruit acceptable (ANL), c’est-à-dire une mesure de la quantité de bruit de fond qu’une personne est prête à accepter. Un questionnaire a été élaboré dans le but de déceler les indices qu’utilisent les auditeurs pour déterminer leur niveau de bruit acceptable personnel. Comprendre ces indices pourrait expliquer pourquoi certaines personnes sont satisfaites de leurs aides auditives et pas d'autres.

Lire la présentation commentée (en anglais)
00:13:58 | Lecture

Le seuil auditif permet-il de prédire l’avantage directionnel?

44 personnes appareillées d’aides auditives S Series™ ont participé à une étude visant à évaluer l’intelligibilité vocale dans le bruit. La capacité de l’audiogramme tonal standard à prédire l’avantage directionnel (par rapport aux résultats de micros omnidirectionnels) dans un environnement bruyant constituait l’un des points étudiés. Si les tendances révélées par les données du groupe suggèrent que l’augmentation des seuils tonals peut permettre de tirer un avantage maximal de la technologie des micros directionnels, les différences individuelles suggèrent que l'avantage directionnel ne tient pas uniquement aux données audiométriques.

Lire le résumé de l’étude (en anglais)
874kb | Téléchargez le PDF

Les mesures in vivo améliorent la performance subjective des appareillages d’aides auditives

Cet article présente les avantages dans la réalité de l’intégration de mesures in vivo à la patique clinique. Les données collectées sur des sites cliniques utilisant des mesures in vivo ont été comparées à celles de sites n’y ayant pas recours. Les appareillages optimisés utilisant une vérification in vivo ont entraîné une augmentation de la sortie haute fréquence par rapport à ceux qui ne s'en servent pas. Les données de l’échelle DOSO (Device-Oriented Subjective Outcome) indiquent que les appareillages optimisés avec des mesures in vivo ont présenté un avantage nettement supérieur aux autres.

Lire le résumé de l’étude (en anglais)
303kb | Téléchargez le PDF

Nous contacter

N'hésitez pas à nous contacter pour nous poser vos questions.

Les preuves Starkey

Le blog des études cliniques

Articles scientifiques

Synthèse de la recherche

Tests & Méthodes